Essai Toyota Corolla 2023 : de plus en plus économe, de moins en moins flegmatique

il y a 1 mois

Pas une présentation d'un modèle hybride Toyota sans qu'on sente la volonté du constructeur de le faire sortir de son rôle strictement économique. Nouvelle preuve avec la mise à jour de la Corolla.

Tenez-vous bien, ça fait déjà 25 ans que Toyota a lancé un nouveau concept mécanique, dont la vocation était de faire économiser de l'essence. La première Prius, petit objet étrange distribué au compte-goutte en Europe, a en effet un quart de siècle, et c'est bien sûr aussi le cas de l'hybridation façon Toyota. Et si la recette n'a pas fondamentalement changé aujourd'hui, on dirait que depuis quelques années maintenant, le constructeur cherche à lui donner de plus en plus de saveur. Il faut dire que ça en a manqué cruellement pendant longtemps, puisque peu importe les intentions ou les envies un peu plus dynamiques du conducteur, une voiture hybride Toyota vivait sa vie, n'accédant à la demande dudit conducteur que mollement, privilégiant l'appétit modéré. Mais comme nous le disions, plus ça va, plus ça change.

Plus de chevaux, moins de kilos

Pour cette mise à jour de la Corolla, le bilan esthétique sera vite fait : petites retouches des parechocs, et accroissement du tableau de bord numérique et de l'écran central. Voilà tout. Côté mécanique en revanche, Toyota a pas mal travaillé. D'abord en augmentant la puissance des moteurs électriques associés aux moteurs essence 1.8 et 2.0 litres. La version 1.8l revendique maintenant 140 ch au total, la version 2.0l, 196 ch. Parallèlement, la batterie du système est plus compacte et plus légère, tout en voyant sa capacité énergétique améliorée. Tout cela se traduit par des consos et émissions inchangées pour la 1.8l (4,5 l/100 km, 102 g CO2/km), mais avec de meilleures performances (0-100 km/h en 9,2 secondes, contre 10,9 auparavant). Celles du 2.0l progressent moins, ce sont plutôt consos et émissions qui sont en baisse. Les chiffres sont encore en cours d'homologation, mais Toyota pense atteindre 107 g CO2/km pour cette version.

Enfin, il y a cette petite chose sur laquelle, nous le disions, Toyota travaille inlassablement depuis quelques années : faire en sorte de gommer cet effet "élastique" ou "moulin à café" de ses hybrides. Comprenez que quand on accélère, on ressent un décalage étrange entre ce qu'on demande, ce qu'on entend de la part du moteur, et ce qu'on ressent.

Verdict

Ici encore, Toyota progresse. Avec cette nouvelle évolution, toutes ces choses s'alignent mieux, pour un ressenti plus naturel et, les chiffres le confirment, un petit supplément de performances. Toujours la référence de la compacte hybride, la Corolla ? Pas si sûr. Car la nouvelle Honda Civic offre un meilleur ressenti encore. Pour ce qui est des consos, difficile de comparer sans opposer les deux voitures sur un trajet identique. Mais le fait est que la Toy est toujours balaise dans son genre. Notre parcours s'est soldé sur une moyenne de 4,6 l/100 km avec la version 1.8l, et nous sommes prêts à jurer que contrairement à ce que dit le constructeur, elle consomme moins que l'actuelle. La Toyota Corolla mise à jour sera lancée début 2023. Les tarifs ne sont pas encore connus.

Ses bons côtés

  • Ses consos toujours remarquables
  • Ses performances en hausses
  • Son ressenti de plus en plus naturel

Toyota Corolla 1.8l Hybrid

Longueur : 4,370 mm

Largeur : 1,790 mm

Hauteur :1,460 mm

Volume du coffre : 313 litres

Consommation moyenne (WLTP) : 4,6l/100km

Cylindrée : 1 798

Puissance : 140 ch

Couple : 185 Nm

Vitesse Max : 180 km/h

Accélération (de 0 à100 km/h) : 9,2 sec.

CO2 (WLTP) : 102 g/km

Prix de base : N.C.

Mots-clés: Essais auto Toyota
Essai Toyota Corolla 2023 : de plus en plus économe, de moins en moins flegmatique
Articles à la une

Vidéo


Veuillez accepter les cookies marketing pour voir les vidéos

 Ouvrir les préférences

Inscription à la newsletter

N'oubliez pas de vous inscrire à la newsletter

Je m’inscris