Essai Renault Express Van : simple et efficace !

il y a 1 sem.

L’appellation Express fait son retour dans la gamme Renault. Elle désigne désormais la nouvelle petite fourgonnette positionnée un cran sous le Kangoo en termes d’équipements et surtout de prix. Un modèle qui se veut rationnel, mais pas pour autant low cost.

Vu de face, difficile de différencier cet Express du Kangoo. Tous deux affichent le même sérieux dans leurs traits anguleux, avec leur logo bien en évidence au bout du capot, et la signature lumineuse à LED « en C ». Toutefois, de profil, et surtout de l’arrière, l’Express ne sera pas sans rappeler un autre modèle que nous connaissions jusqu’alors sous le nom de Dacia Dokker. Et pour cause : l’Express n’est autre qu’un Dokker revu et corrigé en profondeur, Renault ayant décidé de rassembler l’ensemble de ses utilitaires sous sa seule marque.

Derrière le nouveau visage, le meuble de bord est lui aussi directement inspiré du Kangoo. Il arbore donc une apparence plus massive et horizontale, et se distingue par l’écran de 8 pouces du système multimédia, avec connectivité Smartphone. Et si l’Express ne rivalise pas avec les 12 assistants de conduite de son grand frère, il peut néanmoins compter sur quelques systèmes bienvenus tels que l’aide au démarrage en côte, l’assistant de stabilisation de la remorque ou encore la caméra de recul. Bref, tout le nécessaire est là.

A l’essentiel

Il en va de même côté pratique : la seule porte coulissante côté droit donne accès à un vaste volume de 3,3 m³, extensible à 3,7 m³ en repliant le siège passager et en pivotant la cloison. La longueur de charge atteint alors 2,36 m de long, et la charge utile varie de 650 à 780 kg. De quoi déjà satisfaire à bien des usages. Côté moteurs, l’Express laisse le choix entre les Diesel de 75 ou 95 ch, et l’essence de 100 ch, tous associés à une boîte de vitesses manuelle à 6 rapports.

Sur la route tout est un petit peu « moins » que dans le Kangoo : la direction est moins bien calibrée, la boîte est moins bien guidée et moins douce, l’insonorisation est moins soignée. Mais le 1.5l dCi le plus puissant emmène sans mal les 1.400 kg du fourgon, avec même une certaine vigueur grâce aux 270 Nm de couple. Et l’économie à l’usage est prometteuse, puisque l’ordinateur de bord affichait 5,2 l/100km de moyenne durant notre essai, parfaitement dans la norme annoncée par Renault (5,1-5,3 l/100km WLTP).

Verdict

Rationnel, le Renault Express s’adresse à ceux qui veulent un fourgon efficace et économique avant tout. Et s’il est vrai que le nouveau venu soigne moins les détails que son grand frère Kangoo, il ne réclame toutefois pas trop de concessions à l’usage, et surtout, ne manque de rien de rédhibitoire. A son avantage, il avance également un argument supplémentaire non négligeable : un prix de base de 15.650€ HTVA (17.650€ HTVA pour notre version d’essai), soit environ 3.000€ de moins qu’un Kangoo à motorisation équivalente. Il pourrait donc rapidement trouver sa place auprès d’une clientèle à la recherche de simplicité, d’économie et de praticité.

Ses bons côtés

-          Son style moderne et plutôt avenant

-          Ses aspects pratiques satisfaisants à la majorité des usages

-          Son moteur volontaire et peu gourmand en carburant

Renault Express Van 1.5 dCi 95

Longueur : 4,393 m

Largeur : 1,775 m

Hauteur : 1,811 m

Volume utile : 3,3 – 3,7 m³

Poids : 1 401 kg

Consommation moyenne (WLTP) : 5,1-5,3 l/100km

Puissance : 95 ch

Couple : 240 Nm

Vitesse max : 161 km/h

Accélération (de 0 à 100 km/h) : 13 s

Emissions CO2 (WLTP) : 134-140 g/km

Prix de base : 17 650€ HTVA

Mots-clés: Essais auto Renault
Articles à la une

Vidéo


Veuillez accepter les cookies marketing pour voir les vidéos

 Ouvrir les préférences

Inscription à la newsletter

N'oubliez pas de vous inscrire à la newsletter

Je m’inscris