Essai Porsche Taycan GTS Sport Turismo : objectif efficacité

il y a 1 sem.

La berline électrique de Porsche marche bien commercialement, très bien même. Surfant sur son succès, Porsche la décline désormais en version GTS et réserve à celle-ci la primeur de la nouvelle carrosserie Sport Turismo qui s’apparente à un break de chasse.

Pour décrire simplement la Porsche Taycan Sport Turismo, on peut dire qu’il s’agit de la Cross Turismo qui a perdu ses éléments stylistiques de baroudeur et dont la hauteur de caisse a été limitée. Avec ses airs de « shooting brake », l’Allemande fait preuve d’encore plus de personnalité et gagne en garde au toit (+ 4,5 cm) par rapport à la berline, pour le plus grand bonheur des passagers arrière. Le coffre sort également gagnant de l’opération puisque celui-ci passe de 407 à 446 litres de capacité, ce qui est toujours bon à prendre ! Cette nouvelle carrosserie vient rejoindre la berline et la Cross Turismo au catalogue, uniquement en version GTS pour l’instant. Justement, cette déclinaison est également une nouveauté qui fait son apparition en même temps. Déjà appliquée au reste de la gamme Porsche, cette recette est toujours la même : il s’agit d’une variante affûtée qui fait toutefois la place aux compromis. Dans le cas de la Taycan, celle-ci se place entre la 4S et la Turbo en utilisant le moteur de cette dernière. La batterie Performance Plus de 93,4 kWh et des réglages spécifiques de suspensions font la différence.

Autonomie intéressante

De l’extérieur, on reconnait la Taycan GTS à son look spécifique qui comprend entre autres des boucliers et bas de caisse redessinés, ainsi qu’à ses étriers de freins rouges. Dans l’habitacle, les sièges sport sont recouverts d’un matériau appelé Race-Tex et de cuir. Pour parfaire l’ensemble, elle bénéficie également d’une sonorité retravaillée qui se fait surtout entendre en mode Sport Plus. Dans sa version berline, la GTS est la première Taycan à dépasser les 500 km d’autonomie (504 exactement) grâce à une nouvelle gestion électronique. Côté chiffres encore, elle développe la puissance de 517 ch (598 ch avec l’Overboost, ce qui lui permet de passer de 0 à 100 km/h en 3,7 secondes et d’atteindre 200 km/h en 12 secondes. Pas mal pour un engin qui pèse plus de 2,3 tonnes (la version Sport Turismo n’est que 15 kg plus lourde que la berline) et qui est une véritable vitrine technologique. Comme toutes les Taycan, la GTS est équipée d’une tension 800V qui lui permet de tolérer le courant continu jusqu’à 270 kW, ce qui la fait passer de 5 à 80% en seulement…22 minutes !

Verdict

Sur la route, la Taycan GTS est bluffante ! Elle arrive à effacer totalement son embonpoint et fait preuve d’un équilibre parfait. Les accélérations sont vraiment incroyables et continues, tout comme le freinage qui paraît inépuisable. Rarement, la motricité est prise en défaut et les suspensions font un travail presque parfait avec très peu de roulis. Si on opte pour l’option roues arrière directrices, la Taycan fait oublier ses presque 5 mètres de long. Très silencieuse à l’intérieur, confortable, elle offre une consommation raisonnable à condition d’avoir le pied léger. À partir de 134.249 € et à partir de 138.352 € dans sa nouvelle déclinaison Sport Turismo.

Ses bons côtés :

-          Comportement dynamique

-          Efficacité générale

-          Confort préservé

Porsche Taycan GTS Sport Turismo

Longueur : 4,963 m

Largeur : 1,966 m

Hauteur : 1,391 m

Coffre : 446 l

Poids : 2 310 kg

Consommation moyenne (WLTP) : 21-24  kWh/100km

Puissance : 517 ch

Couple : 850 Nm

Vitesse max : 250 km/h

Accélération (de 0 à 100 km/h) : 3,7 s

Emissions CO2 (WLTP) : 0 g/km

Prix de base : 138.352 €

Mots-clés: Essais auto Porsche
Essai Porsche Taycan GTS Sport Turismo : objectif efficacité

Notre sélection d'annonces

Articles à la une

Vidéo


Veuillez accepter les cookies marketing pour voir les vidéos

 Ouvrir les préférences

Inscription à la newsletter

N'oubliez pas de vous inscrire à la newsletter

Je m’inscris