Essai Hyundai Tucson : au-delà du style

il y a 2 mois

Si le nouveau Hyundai Tucson mise sur son style résolument affirmé pour séduire, c’est pour mieux attirer l’attention sur ses nombreuses autres qualités.

Dans un monde automobile où toute erreur stratégique se paye cash, il est rare de voir un modèle au faîte de sa gloire changer aussi radicalement que ce Tucson.

Il inaugure un tout nouveau design très conceptuel, dont l’impressionnante signature lumineuse qui se fond dans la calandre est le principal signe distinctif. Mais globalement, avec ses angles plus marqués et ses épaules plus large, le nouveau modèle affiche nettement plus de présence sur la route que ses devanciers.

Ses dimensions n’évoluent pourtant pas sensiblement, à peine 2 centimètres supplémentaires en longueur. Une augmentation bien répercutée à bord, où les passagers arrière profitent de 26 mm supplémentaires aux genoux. Cela n’a l’air de rien, mais l’espace y est désormais vraiment confortable pour de grands adultes.

Quant au coffre, sa contenance progresse de 33 à 107 litres selon la configuration mécanique retenue (essence, diesel, hybride ou hybride rechargeable ; manuelle ou automatique ; 4x2 ou 4x4) avec un maximum de 620 litres. C’est au meilleur niveau du segment !

Une classe au-dessus

Mais au-delà du style, le Tucson opère aussi une petite révolution dans son attitude. Toujours confortable, le Coréen est désormais mieux amorti et desservi par une direction plus précise, ce qui le rend plus intéressant à conduire. On ne parlera pas de dynamisme, mais il se passe « quelque chose », ce qui n’était pas nécessairement le cas avant, avec à la clé un sentiment de conduire un SUV de gamme supérieure. C’est le cas pour le 1.6l essence de 180 ch 4x4, mais aussi pour le frugal 1.6l CRDi 136 ch, les deux modèles que nous avons eu entre les mains. Un sentiment renforcé par la finition haut de gamme Shine, où la qualité de fabrication et des matériaux de l’habitacle marque elle aussi un pas en avant. Le seul point critiquable pourra se porter sur la console, désormais entièrement tactile et sensible aux traces de doigts. Mais pour le reste, difficile de faire la fine bouche, tant le nouveau dessin est soigné, et soutenu par des équipements technologiques complets, dont un innovant système de surveillance des angles morts par caméra.

Verdict

Pétri de qualités, ce nouveau Tucson rappelle à ceux qui en doutaient qu’il faudra encore compter avec lui, et qu’il compte bien garder sa place de meilleure vente belge de la marque acquise par son devancier. Il semble en tout cas avoir d’ores et déjà tous les atouts pour y parvenir, et en ajoutera encore un de plus au printemps prochain avec l’arrivée d’une motorisation hybride rechargeable aussi intéressante écologiquement que fiscalement. Les tarifs suivent la même courbe vers le haut que les prestations : de 29.349€ (1.6l essence 150 ch Inspire) à 50.099€ (hybride rechargeable 265 ch Shine).

Note : 18/20

Ses bons côtés :

- La qualité et la générosité de son habitacle.
- Son confort et l’équilibre de son comportement routier
- Sa technologie et sa large gamme de motorisations

 

Hyundai Tucson 1.6l T-GDi 180 ch AWD

Longueur : 4,50 m
Largeur : 1.87 m
Hauteur : 1,65 m
Coffre : 577 l
Poids : 1 558 kg
Consommation moyenne : 7,1 l/100km (WLTP)
Cylindrée : 1 598 cc
Puissance : 180 ch à 5 500 trs/min
Couple : 250 Nm de 1 500 à 4 000 trs/min
Vitesse max : 201 km/h
Accélération (de 0 à 100 km/h) : 9 s
Emissions CO2 (WLTP) : 162 g/km
Prix de base : 35.849€ 

Mots-clés: Essais auto Hyundai
Pages concernant Hyundai
Articles à la une

Vidéo


Veuillez accepter les cookies marketing pour voir les vidéos

 Ouvrir les préférences

Inscription à la newsletter

N'oubliez pas de vous inscrire à la newsletter

Je m’inscris