Essai Fiat Tipo Hybrid : évolution continue

il y a 2 sem. | Stephane Monsin

Après un restylage l’année dernière, Fiat fait à nouveau évoluer sa Tipo en l’équipant d’un tout nouveau moteur hybride. Une motorisation qui rend la compacte et son break plus intéressants et homogènes que jamais, mais pas seulement.

Dans la marche forcée vers l’électrification, et face aux marques françaises, allemandes et asiatiques, Fiat apparaît un peu timide. Il serait pourtant injuste d’affirmer qu’il est à la ramasse. La preuve : la première Fiat 100% électrique vit une succes story qui fait de la 500e, produite à 100.000 exemplaires en moins de 24 mois, la 2ème électrique la plus vendue en Europe, derrière la Tesla Model 3 ! Une véritable prouesse s’agissant de l’acteur qui passe pour être le moins investi dans la transition énergétique, et un engouement qui révèle aussi la qualité du produit !

Vive la ville   

Ceci dit, pour le reste de la gamme, les vraies Fiat hybrides et rechargeables en sont toujours au stade de l’effet d’annonce. Fiat s’en tient pour l’heure à l’hybridation « light » de ses modèles thermiques. Après les 1.0l et 1.3l, voici la version « mild hybrid » (ou micro-hybride) du 1.5l. Sur le papier pourtant, notre 1.5l essence fort de 130 chevaux se prétend déjà « full hybrid » puisque le moteur électrique (20 ch) peut entraîner seul la voiture. Dans les faits, c’est un micro-hybride, vu que la progression 100% électrique est assurée par ce que l’on pourrait appeler un alterno-démarreur de 48 volts, intégré dans la boîte automatique à 7 rapports, et que la batterie d'une capacité d'à peine 0,7 kWh n’autorise que de très brèves relances électriques. Fiat joue donc sur les mots. Toutefois, la Tipo s’est montrée douce à l’usage, principalement en ville où sa direction légère la rend très maniable. C’est évidemment aussi dans cet environnement qu’elle permet de multiplier les phases de roulage en électrique, permettant par la même occasion d’économiser de précieux décilitres de carburant. 

Verdict

Avec ce nouveau système hybride compétent, la Tipo, monte une nouvelle fois en gamme. Mieux finie, équipée et insonorisée qu'à ses débuts, elle n’est plus la Fiat low-cost qu’on a connu. Cette hybride n’est proposée qu’en finition Cross, qui se distingue par ses suspensions surélevées qui assurent un très bon compromis entre confort et maintien. Et elle jouit toujours de l’un des plus grands coffres de la catégorie, surtout en break.  Mais son prix n’a plus rien de bradé non plus puisqu’il débute désormais à 28.190€. Heureusement, l’équipement de série est déjà très complet.

Ses bons côtés

-          Sa nette progression en termes de finition et d’insonorisation

-          Sa direction bien calibrée et son châssis bien suspendu

-          Sa vraie remise à jour technique (hybridation, boîte robotisée

Fiat Tipo 1.5 Hybrid

Longueur : 4,386 m

Largeur : 1,542 m

Hauteur : 1,556 m

Coffre : 440 l (550l pour le break)

Poids : 1.405 kg

Consommation moyenne : 5,1l/100 km

Cylindrée : 1.469 cc

Puissance : 130 ch

Couple : 240 Nm

Vitesse max : 207 km/h

Accélération (de 0 à 100 km/h) : 9 s

CO2 (WLTP) : 115 g/km

Prix de base : 28.190 € TVAC

Mots-clés: Essais auto Fiat
Essai Fiat Tipo Hybrid : évolution continue
Articles à la une

Vidéo


Veuillez accepter les cookies marketing pour voir les vidéos

 Ouvrir les préférences

Inscription à la newsletter

N'oubliez pas de vous inscrire à la newsletter

Je m’inscris