Essai Dacia Spring : l'électrique du peuple

il y a 1 mois

Attendue avec curiosité depuis des mois, la voiture électrique la moins chère du marché est enfin là ! Enfin, presque, puisque c'est en septembre prochain que Dacia commencera à la livrer.

 

Dacia nous refait le coup : comme la Logan a démocratisé la voiture neuve, et le Duster a démocratisé le SUV, la Spring doit mettre la voiture électrique à la portée du plus grand nombre. De fait, elle démarre à 16.990€, soit 3.000€ de moins que celle qui était la moins chère jusque-là : la Renault Twingo. Et pour ce prix canon, que reçoit-on ?

 

 

Souris des villes

On reçoit une citadine hyper maniable de 3,73 m de long, quatre places dont les postérieures sont honnêtes sans être les plus généreuses de la catégorie, contrairement au coffre record de 290 litres. On reçoit aussi une radio DAB+, un branchement USB, les radars de recul, 6 airbags et les aides à la conduite essentielles. Enfin, on a bien sûr un moteur électrique de 45 ch et 125 Nm, ainsi que des batteries de 27,4 kWh. Dacia annonce 230 km d'autonomie WLTP moyenne, 305 km en ville, et même un peu plus avec la fonction ECO engagée. La charge complète va de 13h30 sur prise 220V à un peu moins de 5 heures sur WallBox 32A. Enfin la Dacia accepte les bornes rapides, mais le chargeur embarqué étant peu puissant, 80% de charge demandera tout de même une petite heure.

 

 

Oubliez les chiffres

Nous avons essayé la Spring sur un parcours d'une centaine de kilomètres autour de Bruxelles, et la première chose à dire est que malgré la bonne portion d'autoroute, mais moyennant une conduite un peu anticipative, on sera en effet très, très proche des 230 km annoncés, si pas un peu au-delà. Vue la vocation avant tout citadine de la voiture, c'est plus qu'il n'en faut. On vous dira ensuite d'oublier les chiffres, en tout cas les 44 ch. Car c'est surtout avec le couple qu'on conduit, et celui-ci est suffisant pour offrir à la Spring des performances allant du très sympa en ville, au parfaitement réaliste sur autoroute. Donc rien à rapprocher à l'électrique Low Cost ? Nous n'irions pas jusque-là. Car pour s'offrir une voiture électrique à ce prix, il faut bien une contrepartie…

 

 

Verdict

Le revers de la médaille, c'est une qualité de finition qui fait un pas… en arrière par rapport aux autres Dacia actuelles, et même deux par rapport à l'excellente nouvelle Sandero. OK, nous avons essayé une version "Business", destinée aux loueurs et aux entreprises d'auto-partage, donc dotée d'un intérieur moins raffiné, ainsi que de sièges solides… mais durs et peu flatteurs. Dacia promet : sur les versions grand public facturées 1.000€ de plus, il y aura plus d'équipement et une finition plus soignée. De quoi éliminer le "oui mais" qu'on ressent face à une Spring déjà assez alléchante ? Nous avons hâte de le savoir.

 

 

Ses bons côtés

- Son tarif attractif, à bien moins de 20.000€.
- Sa très faible consommation d’énergie (10-12 kWh/100 km)
- Son maniabilité et sa praticité

 

Note globale : 15/20

 

 

Dacia Spring

Longueur : 3,734 m
Largeur : 1,770 m

Hauteur : 1,516 m
Coffre : 290 - 620 l
Poids : 970 kg
Puissance : 48ch
Couple : 125Nm
Vitesse max : 125 km/h
Accélération (de 0 à 100 km/h) : 19,1 s
Consommation moyenne : 13,9 kWh/100 km
Autonomie (WLTP) : 230 km
Prix de base : 16.990 €

 

Mots-clés: Essais auto Dacia
Pages concernant Dacia
Articles à la une

Vidéo


Veuillez accepter les cookies marketing pour voir les vidéos

 Ouvrir les préférences

Inscription à la newsletter

N'oubliez pas de vous inscrire à la newsletter

Je m’inscris