Essai DS9 E-Tense 360 4x4 : le renouveau du haut de gamme français ?

il y a 1 mois | Nicolas Morlet

Avec sa marque DS, Stellantis veut faire revivre le premium « à la française ». Une tâche qui incombe plus encore à son porte-étendard, la grande berline DS9. La voilà qui se dote d’une motorisation hybride rechargeable puissante et efficace pour mieux affirmer son statut. Suffisant pour faire oublier les Allemandes ?

Spacieuse et plutôt statutaire, la grande berline DS9 est du genre discrète sur nos routes. Il faut dire que sur le segment du premium, dur dur d’exister face aux ténors allemands en Europe. Demandez donc à Jaguar, à Infiniti ou même à Lexus ce qu’ils en pensent… Quoi qu’il en soit, DS veut tirer son épingle du jeu en jouant sur son côté très « frenchie ». Un « luxe à la française » en quelque sorte, fait de cuir intégral ou associé à d’autres matériaux raffinés tels que l’Alcantara, de motifs plus soignés et travaillés l’un que l’autre pour les commandes et les affichages. Cela dans un style qui tend à trouver sa mesure. Si la DS9 n’affiche pas encore le style léché de la dernière DS4, elle trouve néanmoins un équilibre entre les excès et les manques de personnalité des DS3 ou DS7 Crossback. Ne lui manquait donc plus qu’un moteur porte-étendard pour mettre toutes les chances de son côté, elle qui est déjà privée de diesel.

Deux nouveaux cœurs

DS lui offre non pas un, mais deux nouvelles motorisations. Et toutes deux sont hybrides rechargeables. Il y a tout d’abord l’E-Tense 250, qui porte la puissance totale à 250 ch et se distingue surtout par sa plus grande batterie qui porte l’autonomie électrique à 61 km.

La seconde est bien plus spécifique puisqu’en associant son moteur 1.6l essence de 200 ch à deux moteurs électriques, elle délivre une puissance totale de 360 ch ! Mais au-delà des chiffres, cette version a surtout fait l’objet de nombreux aménagements pour en renforcer le comportement routier. La direction est plus directe, elle reçoit des jantes spécifiques de 20 pouces – baptisées Munich, clin d’œil aux concurrentes désignées –, et de nombreux tours de vis ont été opérés çà et là pour la rendre plus intéressante à conduire. Si bien que sur le parcours pour le moins sinueux de notre essai, nous ne nous sommes jamais ennuyés !

Verdict

Plus qu’une version puissante de la DS9, cette E-Tense 360 4x4 est surtout une version étonnamment dynamique. Efficace grâce à ses quatre roues motrices et précise dans son comportement, elle emballe son dynamisme dans une bonne dose de confort, qui reste son principal argument. La gestion électronique a en outre été revue pour éviter de tomber en « panne » de batterie, et ainsi profiter en permanence de toute la puissance du système. Une très belle surprise donc, moins axée sur l’efficience que ses consœurs – 47 km en électrique seulement – au profit du plaisir de conduite. Une outsider étonnante qui pourra surprendre certaines Allemandes, mais facturée au prix fort : à partir de 64.990€ !

Ses bons côtés

-          Son dynamisme routier

-          Son confort de haut niveau

-          Son habitacle chic et de qualité

 

DS9 E-Tense 360 4x4

Longueur : 4,934 m

Largeur : 1,932 m

Hauteur : 1,460 m

Volume du coffre : 510l

Poids : 1 780 kg

Consommation moyenne (WLTP) : 1,8 l/100km

Puissance : 360 ch

Couple : 500 Nm

Vitesse max : 250 km/h

Accélération (de 0 à 100 km/h) : 5,6 s

Emissions CO2 (WLTP) : 41 g/km

Prix de base : 64.990€ TVAC

Mots-clés: Essais auto DS
Essai DS9 E-Tense 360 4x4 : le renouveau du haut de gamme français ?
Articles à la une

Vidéo


Veuillez accepter les cookies marketing pour voir les vidéos

 Ouvrir les préférences

Inscription à la newsletter

N'oubliez pas de vous inscrire à la newsletter

Je m’inscris