Essai + vidéo MG 4 – Effrayante !

il y a 2 sem. | Nicolas Morlet

Si MG s’est implanté discrètement mais surement dans le paysage automobile, ce n’est encore rien à côté de ce qui nous attend. Avec la 4, le constructeur sino-britannique sonne la charge de son offensive électrique, qui a bien de quoi effrayer… les concurrents occidentaux.

Si les premiers modèles MG apparus chez nous, ZS, EHS ou le break 5, étaient convaincants, ils ne se montraient pas trop inquiétants pour les constructeurs européens. Mais on sentait bien que les ingénieurs apprenaient vite et auraient tôt fait de présenter un modèle à les faire pâlir d’envie. Ce moment est arrivé avec la 4, et ce n’est qu’un début ! La compacte, concurrente des Renault Mégane E-Tech Electric et Volkswagen ID.3, inaugure une nouvelle plateforme qui donnera naissance à dix modèles au cours des 7 prochaines années. Des modèles entièrement électriques bien sûr.

Tout bon !

Côté style, chacun est libre de penser ce qu’il veut. Mais clairement, MG ne fait plus dans la demi-mesure avec la 4. Notons que le becquet arrière en deux parties n’est proposé que sur les finitions les plus haut de gamme (Comfort et Luxury).

A bord, c’est la modernité et l’épuration qui priment. Peut-être un peu trop, puisque même régler la climatisation implique plusieurs manipulations via l’écran multimédia, dont la précision et la réactivité restent les points faibles de cet habitacle. Car pour le reste, les matériaux sont bien sentis et assemblés, les sièges et le volant ergonomiques, et l’espace généreux à l’avant comme à l’arrière, avec notamment un coffre de 363 litres au plancher repositionnable.

Cette bonne habitabilité est notamment permise par la finesse de la batterie : 11 cm seulement. Elle affiche 51 kWh ou 64 kWh selon la finition, pour des autonomies de 350 à 450 km ! Et selon notre essai – réalisé sur les routes peu exigeantes de Flandre il est vrai – ces valeurs sont tout à fait envisageables.

Mais au-delà de ces données objectives, la MG 4 est réellement plaisante à conduire. Sa direction précise et consistante et l’efficace transmission au sol de ses 204 ch permettent de bien s’amuser lorsque la route se fait sinueuse, surtout sur le mode de conduite sport. Et en ville, c’est le rayon de braquage réduit qui fait mouche. Vraiment cette MG est résolument bien née !

Verdict

Vraiment convaincante à bord et sur la route, la MG 4 avance un dernier argument massue pour assommer la concurrence : son prix ! A partir de 30.785€, et 36.285€ pour la finition Luxury essayée, à l’équipement alors ultra-complet (assistants de conduite, multimédia connecté, caméra 360°…) ! Un prix imbattable, inférieur de plusieurs milliers d’euros à ses concurrentes européennes directes, favorisé par un développement et une production chinoises, où les normes de travail et salariales sont disons, « différentes ». Cela semble malheureusement un passage incontournable pour rendre la voiture électrique accessible au plus grand nombre.

Découvrez la MG 4 en vidéo ci-dessous.

Ses bons côtés :

  • Son prix d’attaque et son rapport prix/équipement imbattables pour une électrique
  • Son autonomie réelle convaincante
  • Son comportement routier, réellement engageant

MG 4 Luxury

  • Longueur : 4,287 m
  • Largeur : 1,836 m
  • Hauteur : 1,504 m
  • Coffre : 363 l
  • Poids : 1 685 kg
  • Batterie : 64 kWh
  • Puissance : 150 kW/204 ch
  • Couple : 250 Nm
  • Consommation moyenne : 16,6 kWh/100 km
  • Autonomie : 435 km WLTP
  • Vitesse max : 160 km/h
  • Accélération (de 0 à 100 km/h) : 7,9 s
  • Prix de base : 36 285€
Mots-clés: Essais auto
Articles à la une

Vidéo


Veuillez accepter les cookies marketing pour voir les vidéos

 Ouvrir les préférences

Inscription à la newsletter

N'oubliez pas de vous inscrire à la newsletter

Je m’inscris