Essai : Toyota Hilux Invincible, vraiment ?

il y a 1 mois

Invincible : voilà le nom de la nouvelle version haut de gamme du célèbre pick-up Toyota Hilux. Une manière de mettre en avant la réputation exceptionnelle dont jouit ce modèle, qui s’équipe en outre d’une toute nouvelle motorisation plus puissante pour son millésime 2021.

Le Hilux, c’est en quelques sortes le roi des pick-up à travers le monde. Présent dans les régions les plus reculées du globe, il s’est forgé une réputation de dur à cuire depuis le lancement de la première génération en 1968, se pliant aux tâches les plus serviles et les plus ingrates avec une fiabilité indéfectible. C’est à cela qu’il doit son qualificatif d’invincible, que Toyota érige désormais en finition à part entière. Le Hilux Invincible se distingue sur plusieurs points, à commencer par une calandre spécifique de plus grandes dimensions, des protections supplémentaires sur les boucliers et les passages de roues, des jantes noires de 18 pouces, assorties aux coques de rétroviseurs et aux marchepieds spécifiques. Un modèle qui prend place tout en haut de la gamme du Hilux, et qui entend combiner les usages de labeur et de loisirs. Dans cette optique, il propose un équipement digne d’un SUV bien doté : sellerie cuir, système multimédia avec écran central de 8’’ et compatibilité smartphone, installation audio signée JBL, accès et démarrage mains-libres, etc. Difficile de faire la fine bouche.

Gros cube

L’autre nouveauté, c’est que le Hilux s’équipe enfin d’une motorisation plus puissante que le 2.4l diesel de 150 ch. Ce dernier reste au catalogue, mais sera désormais accompagné d’un tout nouveau 2.8l de 204 ch. Seule motorisation proposée sur l’Invincible, celui-ci peut être accordé à la boîte manuelle à six rapports, ou à l’automatique comme sur notre voiture d’essai. Le couple grimpe alors à 500 Nm, ce qui permet de rouler sur un filet de gaz, en effleurant seulement l’accélérateur comme on le ferait avec un moteur bien plus gros. C’est très agréable, en plus d’être économique, avec une moyenne à d’environ 10,5l/100km, remarquable pour un pick-up de plus de 2 tonnes. Les nouvelles suspensions (également sur les autres versions du Hilux) rendent en outre la conduite plus confortable et moins sautillante qu’auparavant, avec à la clé une plus grande stabilité en courbe.

Verdict

Ce nouveau moteur vient combler un vide qui faisait défaut au Hilux, avec beaucoup de brio. Et cette nouvelle variante Invincible s’inscrit parfaitement dans la tendance des pick-up « de loisirs » où l’on trouve notamment le Ford Ranger Wildtrack ou encore le tout nouveau Jeep Gladiator. Mais cela ne doit pas faire oublier les capacités de charge intactes du Japonais, toujours capable d’emmener 1.085 kilos dans sa benne arrière et de tracter jusqu’à 3,5 tonnes. Toyota propose en outre plus de 300 accessoires pour le parer à tous les usages. Le Hilux 2.8l double cabine débute à 41.190 € TVAC, cette version Invincible, à 44.780 €.

Ses bons côtés :

- L’agrément de son moteur 2.8l
- Le style de cette version Invincible
- L’équipement très complet

Toyota Hilux Invincible automatique double cabine

Longueur : 5,328 m
Largeur : 1,900 m
Hauteur : 1,815 m
Charge utile : 1 085 kg
Poids : 2 125kg
Consommation moyenne : 9,5l/100km
Cylindrée : 2.755 cc
Puissance : 204 ch à 3 400 tr/min
Couple : 500 Nm de 1.600 à 2.800 tr/min
Vitesse max : 175 km/h
Accélération (de 0 à 100 km/h) : 10,7 s
Emissions CO2 (WLTP) : 248 g/km
Prix de base : 44.780 €

Mots-clés: Essais auto Toyota
Pages concernant Toyota
Articles à la une

Vidéo


Veuillez accepter les cookies marketing pour voir les vidéos

 Ouvrir les préférences

Inscription à la newsletter

N'oubliez pas de vous inscrire à la newsletter

Je m’inscris