Citroën C3 Aircross Facelift : un peu plus de tout

il y a 3 sem. | Nicolas Morlet

Lancé en 2017 avec un certain succès, le plus petit C3 Aircross est aujourd'hui mis à jour sur à peu près tous les plans, notamment celui qui fait d'une Citroën… une Citroën.

Dans une catégorie où la guerre fait rage, le Citroën C3 Aircross a manifestement trouvé sa place, puisqu'il a convaincu quelque 330.000 clients depuis son lancement, avec pour argument majeur son originalité esthétique, ses tarifs concurrentiels, sa belle modularité, une habitabilité généreuse, et le choix assumé de miser sur un amortissement confort plutôt que sur le dynamisme. La version 2021 capitalise sur toutes ses qualités, en renforce certaines, et corrige aussi quelques lacunes.

Moins gentil

 

Premier changement notable : le look. Seule la face avant a été retouchée, mais ça fait la différence. En adoptant ce visage plus affirmé, inspiré du concept-car CXperience et repris depuis par les nouvelles C3 et C4, le C3 Aircross s'éloigne de l'allure de poupon gentillet pour afficher plus de caractère. Passons à bord, où sans avoir tout transformé (on le regrette parfois, notamment pour certains plastiques), Citroën a "revalorisé" l'environnement. Avec par exemple un tout nouvel écran 9'', qui donne accès à un système info-divertissement plus moderne et plus connecté. Au rayon technologique, on note aussi l'arrivée d'un affichage tête-haute en couleur et d'une caméra de recul, qui complètent une dotation déjà honnête sans être à la pointe. Enfin, l'amélioration la plus "Citroën" : les nouveaux sièges Advance Confort, dont la nouvelle mousse plus épaisse offre une assise délicieusement moelleuse, mais pas molle. C'est vraiment un point fort de la marque, qui n'a son égal nulle part, pas même dans… la DS9. Plus confortable, y a pas. Et ce côté douillet améliore donc un habitacle toujours caractérisé par un espace particulièrement généreux, notamment à l'arrière, et par un coffre record pour la catégorie, que la banquette coulissante pour faire varier de 410 à 520 litres.

Côté mécanique, pas de changement. Citroën propose toujours les moteurs essence 1.2 turbo 110 et 130 ch, et le 1.5 diesel 110 ou 120 ch. Boîte manuelle 6 pour les 110, boîte auto 6 pour les autres.

Verdict

 

Citroën, on aime ou on n'aime pas. Nous, on aime, tant pour le design un peu décalé que (et surtout) pour ce sens inimitable du confort, qui tourne volontairement le dos à cette obsession souvent inutile du dynamisme. Oui, le C3 Aircross penche plus que les autres dans les virages mais quand on sait lui parler, il fait ce qu'on lui demande avec docilité. Ses moteurs sont bien assez performant pour sa mission de petit véhicule familial. Moteurs qui, grâce à la légèreté du C3 (due en partie aux plastiques un peu "light") se montrent très économes. Spacieux, modulable, confortable et pas cher, à l'achat comme à l'usage, le C3 Aircross est la petite auto familiale abordable que l'omniprésence de l'électrique nous ferait presqu'oublier. Prix de base : 19.235€

 

Ses points forts

 

Son confort sans aucune concurrence

Son espace intérieur et sa modularité

Son look décalé qui ne fera pas n'unanimité

 

Note globale : 16/20

 

Le Citroën C3 Aircross PureTech 110

 

Longueur : 4,154 m

Largeur : 1,756 m

Hauteur : 1,637 m

Coffre : 410-1.289 l

Poids : 1.205 kg

Consommation moyenne : 6,1 l/100 km

Puissance : 130ch

Couple : 230Nm

Vitesse max : 195 km/h

Accélération (de 0 à 100 km/h) : 9,2 s

CO2 (WLTP) : 139 g/km

Prix de base : 19.235 €

Mots-clés: Essais auto Citroën
Articles à la une

Vidéo


Veuillez accepter les cookies marketing pour voir les vidéos

 Ouvrir les préférences

Inscription à la newsletter

N'oubliez pas de vous inscrire à la newsletter

Je m’inscris