Coronavirus : Le Belge roule beaucoup moins qu'avant

il y a 1 mois | Nicolas Morlet

Les mesures sanitaires pour endiguer la propagation du coronavirus ont un effet direct sur les déplacements en voiture dans notre pays. Les chiffres relevés par Coyote en témoignent, même si la baisse n’est plus aussi significative que durant le confinement strict de mars dernier.

Au cours de la semaine dernière (du dimanche 17 au vendredi 22 janvier), Coyote a constaté une baisse moyenne de 17,5% du trafic routier par rapport à la même période en 2020, avec des disparités notables entre les jours de semaine et de weekend. Ainsi, en semaine, la baisse oscille entre -15% et -16% à l’échelle nationale. Le dimanche, le recul de trafic grimpe même jusqu’à -26%.

Ce recul de l’usage de la voiture selon les données compilées par Coyote est nettement plus marqué à Bruxelles que dans les autres régions. Flandre et Wallonie affichent des chiffres très proches de la moyenne nationale, tandis que la baisse de trafic à Bruxelles varie de -21% à -26% la semaine, et jusqu’à -37% le dimanche.

 

Des distances plus courtes

Et si le nombre de véhicules en circulation est moins élevé, les distances parcourues sont également raccourcies : -12% en moyenne sur les 6 jours, et -8% à -13% la semaine ; -22% le dimanche 17 janvier.

Cette diminution des déplacements en voiture n’est évidemment pas une surprise, mais les chiffres enregistrés peuvent sembler finalement moindre qu’attendus, en regard de la généralisation du télétravail et des restaurants toujours fermés. On est en tout cas très loin des données d’avril dernier, où la circulation n’atteignait parfois plus que… 2% du volume un an plus tôt.

 

Mots-clés: Autotrends
Articles à la une

Vidéo


Veuillez accepter les cookies marketing pour voir les vidéos

 Ouvrir les préférences

Inscription à la newsletter

N'oubliez pas de vous inscrire à la newsletter

Je m’inscris