Le Skoda Karoq soigne son look et son aérodynamisme.

il y a 1 mois

Pour le Skoda Karoq, l’heure de la mise à jour a sonné. Le modèle profite d’une esthétique plus raffinée, de matériaux durables, de nouvelles technologies et de moteurs EVO de dernière génération.

Esthétiquement, le nouveau Karoq se distingue par une calandre plus large et désormais hexagonale, des boucliers avant et arrière restylés, ainsi que des phares et feux arrière à LED plus fins. Les feux de jour sont désormais divisés en deux et, pour la première fois, le Karoq peut être équipé de phares matriciels « full LED » en option. L'aérodynamisme a été amélioré de plus de 9 %, ce qui signifie que le SUV affiche désormais un coefficient de traînée (Cx) de 0,30 et des émissions de CO2 réduites en conséquence. Cela a notamment été rendu possible par de nouvelles jantes en alliage avec inserts Aero, un spoiler arrière plus long, des déflecteurs latéraux au niveau de la lunette arrière et un soubassement désormais entièrement caréné.

Un habitacle plus durable

Certains habillages sont fabriqués à partir de matériaux durables. Par exemple, dans le pack Eco, les revêtements des sièges sont en partie conçus à partir de bouteilles en PET recyclées. Les options visant à améliorer le confort comprennent l'éclairage d'ambiance amélioré, qui illumine désormais également l’habillage des portes arrière dans l'une des 10 couleurs proposées.

Cinq moteurs au choix

Le nouveau Skoda Karoq peut être équipé de l'un des 5 moteurs de la dernière génération EVO du Groupe Volkswagen. Deux Diesel et trois moteurs à essence délivrent des puissances s’échelonnant de 110 ch à 190 ch. Le 2.0 TSI de 190 ch est exclusivement réservé au Karoq Sportline et est associé à la transmission intégrale. Pour le 2.0 TDI de 150 ch, la transmission intégrale est proposée en option.

Le Skoda Karoq soigne son look et son aérodynamisme.
Articles à la une

Vidéo


Veuillez accepter les cookies marketing pour voir les vidéos

 Ouvrir les préférences

Inscription à la newsletter

N'oubliez pas de vous inscrire à la newsletter

Je m’inscris