Reportage - Kymco Evasion 2022 : plaisir absolu

il y a 1 mois

Qu’il fasse beau ou pluvieux, que les chemins soient poussiéreux ou boueux, le quad est encore à ce jour le seul moyen de transport et d’amusement qui associe plaisir au travail. Pour sa 7ème édition, le Kymco Evasion du mois dernier a permis à de nombreux passionnés de randonner joyeusement.

Là tout en bas de la carte, vous trouverez la ville de Mende (Lozère) aux abords des Cévennes et de ses paysages « Made in Scotland ». Changeant de site régulièrement, les nombreux participants à ce week-end aventure peuvent ainsi découvrir de nouveaux décors aux reliefs variés. Plus de 250 machines se sont ainsi retrouvées le samedi matin pour un nouveau départ, réparties dans plusieurs groupes de niveaux différents. Pour ma deuxième participation à cet événement, je suis ainsi passé ainsi du camping de Chambon sur Lac (nord du Massif Central) en 2019 à l’hôtel de France de Mende. Le centre-ville étant principalement piétonnier, il ne faut que quelques minutes pour passer rejoindre le hall des expositions où se retrouvent tous les quads et SSV en attente de mouvements. Les départs s’échelonnent entre 8h10 et 9h25 et se répartissent sur 3 parcours afin de pouvoir rouler librement. 

Liberté surveillée

Un guide devant, un autre à l’arrière et c’est parti pour deux balades de plus de 100 kilomètres tant le samedi que le dimanche. Au guidon de mon MXU 700 ABS, le modèle le plus évolué de la gamme Kymco, je découvre ainsi des sentiers parfois boisés, parfois plus roulants mais très souvent vallonnés. Le rythme est soutenu dans mon groupe mais la priorité est toujours donnée à la découverte et à la sécurité. Chacun pouvant rouler selon ses envies et son niveau de pilotage. Après une trentaine de kilomètres, on passe à table pour une collation bienvenue avec une température sous les 10 degrés et une bruine persistante. Qui dit collation dit, ici, pain, charcuterie, café ou… vin rouge ! À 10h du matin, on pouvait s’attendre à une barre chocolatée. Après ce deuxième repas de la journée, chacun remonte sur sa machine pour parcourir une quarantaine de kilomètres en direction du village de Sainte Enimie aux abords du Tarn que l’on approche par son côté dominant, normalement interdit à toute circulation motorisée. Douze coups sonnent au clocher de l’église, il est temps de repasser à table pour le déjeuner composé à nouveau de produits locaux servis en grande quantité. Heureusement que la journée se passe sur 4 roues !

Plus technique

Le parcours de l’après-midi empruntera des pistes plus techniques où le pilotage prend toute son importance. Il faudra de temps en temps bloquer la transmission sur les 4 roues afin de crapahuter sur quelques rochers et slalomer entre les arbres avec précision. Le tout à vitesse réduite comme il s’entend. De retour à Mende vers 16h, les organisateurs mettent à la disposition de tous les quaders un circuit fermé et fléché, où chacun peut s’exprimer comme il l’entend pour gravir de belles côtes bien pentues ou escalader de petites buttes demandant plus d’audace. Le tout clôturé par un passage sur une « bascule » à prendre avec douceur. Adepte des circuits, j’effectuerai 4 tours afin de bien prendre mes repères et soigner mes trajectoires avant de rejoindre le garage où le MXU 700 s’accordera un repos bien mérité. La matinée du dimanche verra les participants se lancer sur de nouvelles pistes en direction de l’Aubrac. Pour ma part, je prends la direction de Cologne pour mon rendez-vous avec Intermot.

Kymco MXU 700i ABS

Toujours propulsé par son monocylindre de 38,7 chevaux, le MXU 700i ABS profite depuis l’année dernière de l’ABS qui le sécurise davantage et lui permet d’échapper à toutes formes de bridage chez nos voisins français. Durant cette journée d’évasion, j’ai pu apprécier l’incroyable confort octroyé par des suspensions au top et une relative aisance de conduite sur terrains sinueux. La puissance est suffisante pour se sortir de n’importe quelles difficultés et une simple pression du doigt suffira à enclencher le 4WD ou à passer les rapports courts au moyen du levier de sélection. Je profite de quelques bouts droits pour pousser cette machine de plus de 400 kg à 90 km/h sur la piste avec en réserve encore une bonne vingtaine de km/h. La direction assistée joue pleinement son rôle et le freinage est de bon niveau. Tout en sachant pertinemment qu’un quad, et ce quelle que soit la marque ou le modèle, ralentit plus qu’il ne s’arrête. Utilisé de manière intensive, la consommation tourne autour des 10 l/100 km, ce qui laisse entrevoir une autonomie de près de 200 kilomètres vu la contenance du réservoir de 21 litres. Prix : 10.599€

Mots-clés: Moto Kymco
Reportage - Kymco Evasion 2022 : plaisir absolu
Articles à la une

Vidéo


Veuillez accepter les cookies marketing pour voir les vidéos

 Ouvrir les préférences

Inscription à la newsletter

N'oubliez pas de vous inscrire à la newsletter

Je m’inscris