Essai nouveauté : BMW CE-04 - La mode de demain

il y a 1 mois

Il faut bien l’admettre, BMW sort une fois de plus des sentiers battus avec ce nouveau CE-04, sorte d’ovni sur deux roues. BMW préfigure peut-être ce à quoi ressembleront nos scooters du futur.

BMW a introduit son premier scooter électrique baptisé C-Evolution il y a dix ans. Après une belle carrière, notamment en France, celui-ci tirait sa révérence en 2020. Depuis ce début d’année, le CE-04 révolutionne nos sens visuels ! Ce scooter ne ressemble à rien d’autre qu’à lui-même abandonnant de surcroit toute énergie fossile. Ce qui frappe en premier lieu, hormis bien entendu les lignes générales, c’est l’impression de longueur que dégage ce deux-roues électrique. Et ce n’est pas qu’une impression car la valeur de son empattement – 1.675 mm - se situe entre celui de la K 1600 GT et de la R 18. Juché sur des jantes de 15 pouces enveloppées de Pirelli Rosso Scooter (120/70/15 et 160/60 R15), le CE-04 est facile à enfourcher. D’autant plus que sa hauteur de selle se situe à 780 mm (800 mm avec la selle confort en option).

Monde connu

Une fois à bord, l’écran TFT couleur de 10,25 pouces vous saute aux yeux. Il fonctionne de la même manière que sur les autres BMW qui en sont équipées. La roulette habituelle sur le commodo gauche vous permet de jongler entre les menus. Les informations sont nombreuses et la connectivité permet d’utiliser l’application BMW Connect pour la navigation ou d’autres choses. Pas de réglages néanmoins pour les deux leviers de frein, ce qui est regrettable pour un véhicule de ce prix ! Sous la selle qui semble « flotter » dans le vide, on découvre un compartiment pouvant accueillir un casque et quelques petites babioles. À l’avant du tablier, on trouve aussi un compartiment avec port USB-C dédié au smartphone, une mini prise d’accessoires 12V et la borne de branchement pour recharger la batterie. Le cœur du CE-04 se situe juste devant la roue arrière. C’est un moteur synchrone à refroidissement liquide qui développe une puissance maximale de 42 chevaux (31ch en version A1) avec une puissance nominale de 20 chevaux et un couple de 62 Nm. Ce moteur est alimenté par une batterie Lithium-Ion (147.6 V et 60,6 Ah) de 8,9 kWh autorisant d’après le constructeur jusqu’à 130 kilomètres d’autonomie. Cette batterie est rechargeable via un chargeur intégré de 2,3 kW et BMW propose en option un chargeur rapide de 6,9 kW. Le temps de charge varie bien entendu suivant l’équipement disponible et BMW annonce dans les meilleurs cas, une recharge jusqu’à 80 % en 50 minutes. Notons enfin que la batterie de 55 kg non démontable est placée au plus bas dans le plancher.

Catégorie poids-moyen

Une fois le contact mis, une simple rotation de la poignée d’accélérateur et bonjour Cap Canaveral ! Le CE-04 est aussi équipé d’origine d’une marche arrière. Pas vraiment nécessaire à mon sens pour un engin n’affichant que 231 kg sur la balance. Mais bon, on ne va pas s’en plaindre. Suivant le mode de conduite sélectionné (Eco, Rain, Road), l’accélération sera plus ou moins forte, sachant qu’une des caractéristiques principales de la conduite électrique est de libérer immédiatement le couple disponible. Il faut également savoir que la décélération implique un effet de régénération de la batterie. Le frein moteur est donc bien présent mais également variable en fonction du mode de conduite utilisé. En résumé : en mode Eco, l’accélération est moyenne et le frein moteur important ; en mode Road, l’accélération est plus forte, avec un frein moteur moyen et en mode Rain, l’accélération est faible, avec un frein moteur inexistant. Avec le Pack Dynamic présent sur notre scooter, on ajoute encore le mode de conduite Dynamic. Et là, nous entrons dans une autre dimension. Les accélérations sont foudroyantes et vous arrachent carrément les mains du guidon. Le frein moteur est du même genre, à consommer avec modération, donc, surtout si le revêtement de la route laisse à désirer. À exclure également sur route humide !

Assistances bienvenues

Heureusement, les aides à la conduite veillent au grain. Autant l’ABS que l’ASC restent les garants de votre sécurité. Au même titre que le DCT également disponible avec le Pack Dynamic. De plus, si la vitesse de pointe du CE-04 est bridée théoriquement à 120 km/h, en pratique, elle s’approche des 130 km/h. Avec ses lignes futuristes et très effilées, le scooter BMW n’offre que peu de protection à son conducteur. Tablier trop bas et bulle trop petite laissent passer la pression du vent. Il existe bien entendu une bulle plus haute disponible en option. Mais le CE-04 est avant tout un véhicule prévu pour relever les défis de la mobilité urbaine de demain. Et dans ce cas, protection et vitesse de pointe passent au second plan. Néanmoins, le CE-04 est un outil remarquable et redoutable. Son potentiel d’accélération et de freinage est bien au-dessus de la moyenne. Même avec un empattement digne d’un camion, il arrive à se faufiler comme une anguille dans la circulation. En roulant calmement, le freinage régénératif est suffisant à lui tout seul. Et dans le cas contraire, le conducteur peut compter sur un système de freinage performant. Les suspensions font un travail correct. L’amortisseur arrière est également réglable en précontrainte et BMW propose pas moins de huit modèles de selle. De quoi satisfaire sa large clientèle.

Parlons recharge

Un des points faibles de tout véhicule électrique reste l’autonomie. BMW annonce une autonomie théorique maximum de 130 kilomètres. Dans la pratique, tout dépendra évidement de votre manière de rouler. Pour notre part, nous avons jonglé entre les modes de conduite Eco, Road et Dynamic. Nous avons pu parcourir entre 77 (Dynamic) et 106 kilomètres (Road) suivant le rythme adopté. Il est donc envisageable d’arriver aux 130 kilomètres à condition de rouler exclusivement en ville où la régénération est la plus active et en roulant à vitesse modérée (mode Eco). Question budget, le BMW CE-04 est proposé à partir de 12.250 €, c’est moins qu’un TMAX affiché à 13.299 €. Nous restons sur des véhicules premium, ne l’oublions pas.

Conclusion

Le BMW CE-04 pourrait faire un tabac au vu des législations actuelles et à venir. Il est seul dans son créneau car aucune autre marque ne propose un scooter électrique de gros calibre, capable de rivaliser avec des scooters thermiques de forte cylindrée. Il n’a donc pas de concurrent. Encore faut-il se laisser convaincre de choisir un scooter électrique plutôt que thermique.

Les + 

  • Look inclassable
  • Finition
  • Puissance
  • Temps de charge
  • Frein de parking couplé à la béquille latérale
  • Accessible au permis A1

Les – 

  • Protection
  • Confort sur revêtement dégradé

La BMW CE-04 en quelques chiffres

  • Moteur : synchrone à refroidissement liquide et aimant permanent
  • Puissance nominale : 20 ch (15 kW) ou 15 ch (11 kW) permis A1
  • Puissance : 42 ch (31 kW) à 4.900 tr/min ou 31 ch (23 kW) à 4.000 tr/min permis A1
  • Couple : 62 Nm à 1.500 tr/min
  • Temps de charge de série : 4h20 pour 0-100 % et 3h30 pour 0-80 %
  • Temps de charge avec chargeur rapide en option : 1h40 pour 0-100 % et 1h05 pour 0-80 %
  • Transmission finale : courroie crantée et boîte de vitesses à rapport fixe
  • Cadre : double berceau en acier
  • Suspension avant : fourche télescopique en pont avec débattement de 110 mm
  • Suspension arrière : monobras oscillant/jambe de suspension directement articulée avec un débattement de 92 mm
  • Frein avant : deux disques de 265 mm, étrier fixe à quatre pistons, ABS BMW
  • Frein arrière : un de 265 mm, étrier flottant monopiston, ABS BMW
  • Empattement : 1675 mm
  • Hauteur de selle : 780 mm (800 mm avec selle confort en option)
  • Poids à vide : 231 kg
  • Autonomie : 130 km, 100 km permis A1
  • Tarif : à partir de 12.250€
Mots-clés: Moto BMW
Essai nouveauté : BMW CE-04 - La mode de demain
Articles à la une

Vidéo


Veuillez accepter les cookies marketing pour voir les vidéos

 Ouvrir les préférences

Inscription à la newsletter

N'oubliez pas de vous inscrire à la newsletter

Je m’inscris