Essai moto Honda CB750 Hornet : elle a beau jeu

il y a 2 sem.

Une appellation connue depuis 1988 pour un roadster de légende complètement remanié. La Hornet revient avec deux cylindres de moins. Un mal ou un bien ?

Sur papier, la nouvelle CB750 est déjà très intéressante. 92 chevaux, 75 Nm et un poids à vide de 190 kg. En plus, avec un prix de – seulement ? – 7.799 €. Ces chiffres sont de bon augure. Cependant, il y a souvent une grande différence entre ce qui est annoncé sur le papier et ce que vous ressentez réellement lors d’un essai routier. Après tout, ce nouveau bicylindre parallèle de 755cc est entièrement nouveau. Pour aller droit au but : le nouveau moteur est plus que le cœur de cette nouvelle Hornet, il en est aussi son âme. Sur les routes sinueuses et désertes des sierras espagnoles, le bicylindre parallèle s’est montré tout à fait exceptionnel. C’est costaud en dessous et, en ligne droite, grâce à la puissance maximale, ça file ! En d’autres termes, la puissance est disponible constamment, ce qui signifie que vous pouvez conduire de toutes les manières possibles.

Avis légitime

C’est mon collègue néerlandophone qui a eu la chance d’enfourcher cette nouvelle monture imaginée par Honda. Son avis est légitime et fondé. Voilà ce qu’il nous raconte de cette première approche avec la CB750 Hornet : « Il ne m’aura fallu que quelques kilomètres pour apprécier l’onctuosité de ce bicylindre en ligne. Là où je devais logiquement m’attendre à un moteur super pointu eu regard de la puissance proposée, je découvre un moteur bien rempli où les passages des rapports s’enchainent avec rapidité et facilité. En plus d’une boite très douce, le shifter vient encore faciliter les mouvements du sélecteur. Mais revenons à la conduite et au rythme étonnamment rapide que cette Honda CB750 Hornet peut supporter. C’est grâce bien entendu à la puissance du bicylindre, mais aussi à son très bon châssis. La Hornet est une reine de l’agilité et ce pneu arrière de 160, pas trop large, y contribue. En plus, comme elle ne pèse que 190 kg lorsqu’elle est entièrement chargée, les changements de direction vous donnent l’impression de piloter une 500cc. La Hornet sillonne les routes en donnant beaucoup de plaisir. Et non, même si c’était un peu ma crainte au départ, le quatre-pattes de l’originale ne m’a pas manqué. Le réglage standard de la fourche inversée Showa de 41 mm est bien pensé, c’est une bonne chose, car cette fourche n’est pas réglable. »

Conclusion

Le bilan après ces quelques kilomètres parcourus se veut donc positif. Après la présentation officielle à Cologne en octobre dernier, nous pouvions émettre certains doutes quant au grand retour de cette Hornet. En définitive, elle semble vouloir dépasser ses propres limites et se montre extrêmement joueuse. Une conclusion que nous serons amenés à vérifier personnellement dès qu’une machine sera disponible chez l’importateur belge.

Par Thierry Sarasyn et Pascal Mouton

Mini-fiche technique

  • Moteur : bicylindre en ligne 4 temps à refroidissement liquide calé à 270°, simple ACT, 4 soupapes, 755cc
  • Puissance maximum : 92 ch à 9.500 tr/min
  • Poids (TFP) : 190 kg
  • Hauteur de selle : 795 mm
  • Réservoir : 15 litres
  • Prix : 7.799 €
Mots-clés: Moto Honda CB 750
Articles à la une

Vidéo


Veuillez accepter les cookies marketing pour voir les vidéos

 Ouvrir les préférences

Inscription à la newsletter

N'oubliez pas de vous inscrire à la newsletter

Je m’inscris