Essai Ydra 7 : électrique puissance 7

il y a 1 mois

Copie conforme d’autres modèles thermiques, le scooter Ydra Seven 100% Electric se caractérise par sa vivacité et sa simplicité d’emploi. Ce « 7 » propose même une marche arrière.

S’il est bien un secteur où les énergies fossiles peuvent être remplacées avantageusement par l’électricité, c’est celui de la mobilité urbaine (courtes distances). Le Seven se singularise par ses formes similaires aux productions actuelles, mais également par son autonomie réelle de plus de 100 kilomètres (170 en théorie). Son poids de 105 kg est raisonnable pour un scooter équivalent permis A1 et la mobilité de l’engin à l’arrêt est accessible à tous et toutes. Cerise sur le gâteau : la marche arrière ! Une pression maintenue sur le bouton, un coup d’accélérateur et on recule. Simple et très pratique.

Sous la selle, une prise domestique est à brancher directement sur le réseau électrique pour la recharge de la batterie. Malheureusement le bac de rangement ne peut pas accueillir de casque, d’où la nécessité de profiter du porte-bagage et d’un top-case qui vous sera proposé par votre revendeur Ydra. Sur la gauche, un espace de rangement ouvert et un port USB. Au centre, un écran TFT avec les segments représentant la capacité restante de la batterie.

Trois modes de conduite sont au menu, le 1er pour une vitesse maxi de 50 km/h, le second jusque 90 et le 3e vous permettra d’atteindre le 110 km/h (compteur). Comme toujours avec ce type de motorisation, les accélérations sont très rapides : vous ne serez jamais le dernier à vous extraire d’un carrefour.

Version de pré-série

Les deux leviers de frein (non réglables) actionnent les étriers avec la vigueur que ce genre de motricité nécessite, secondés par des pneus Kenda montés sur des jantes de 13 pouces. La protection est raisonnable, mais il ne faudra cependant pas hésiter à pourvoir ce « 7 » d’une bulle de plus grande dimension.

Le modèle essayé étant une présérie, la version définitive sera de type Keyless et si notre version était encore pourvue d’un inutile bouchon de réservoir, il disparaitra sur le modèle « grand public ». L’écran TFT est lisible et possède un mode nuit. Seul regret : pas de kilométrage restant ni d’horloge.

L’autonomie varie selon les modes utilisés, ce qui vous permet de réduire la consommation en cas de besoin en passant sur le mode 1 et sa vitesse de 50 km/h. Les suspensions affronteront l’excellence de notre réseau routier de manière raisonnable, en préservant votre colonne vertébrale avec un certain bon vouloir.

Deux remarques sont à souligner : la vivacité des accélérations pouvant parfois vous surprendre et l’impossibilité d’accélérer lors de freinages, ce qui pour les démarrages en côte est très ennuyeux. Heureusement, c’est une sécurité montée sur les leviers de freins qui peut se retirer. A faire absolument.

Conclusion

Les formes sont réussies, la qualité des plastiques acceptable et la motricité exceptionnelle, comme toujours avec les deux-roues électriques. Il ne reste plus qu’à sortir les 6.295€ pour devenir propriétaire de ce genre de scooter « bien comme il faut ».

 

Les +

Look

Accélérations

Maniabilité

Modes 50, 90 et 110 km/h

Les -

Absence d’horloge

Sécurité freins

 

Le scooter Ydra Seven en quelques chiffres :

Moteur : moteur de moyeu (sans balais)

Puissance : 7000W

Couple : 108Nm

Vitesse maxi :107km/h

Autonomie : 170km

Batterie : CATL 72V 100Ah

Chargeur : 72V 25A intégré

Temps de chargement : 4h

Poids :105kg

Suspension (avant / arrière) :fourche hydraulique / combiné amortisseurs

Permis : A1 (125cc)

Prix : 6.295€ (15% déductible soit 5.351€)

Mots-clés: Moto
Articles à la une

Vidéo


Veuillez accepter les cookies marketing pour voir les vidéos

 Ouvrir les préférences

Inscription à la newsletter

N'oubliez pas de vous inscrire à la newsletter

Je m’inscris