Essai KTM 890 Duke R : Un tempérament de feu !

il y a 2 mois

Des Duke, il y en a pour tous : de la sobre 125 à l’extravagante 1290 R, KTM a imaginé un monde où les normes de bienséance et de sagesse n’ont plus cours. Et avec la 890 Duke R, le constructeur autrichien s’approche tout simplement de la perfection en matière de plaisir de conduite…

Pour cette version « raisonnable » de seulement 890 cc, KTM ne s’est pas lancé dans de profondes études en matière d’aérodynamisme ni de confort : une selle placée à 834 mm, des repose-pieds vers l’arrière, un guidon vers l’avant, et vous voilà placé en position d’attaque ! De multiples réglages sont cependant possibles pour tous ces périphériques apportant de nombreuses solutions au pilote, histoire de se sentir « bien comme il faut ». En revanche, pour ceux qui mesurent moins d’1m70, poser les deux pieds au sol nécessitera un retour vers les années 70, période durant laquelle les hauts talons étaient à la mode.

Ne cherchez pas un quelconque saute-vent ou une tête de fourche, un support valises ou d’autres espaces de rangement : cette Duke n’a pas été conçue pour rouler « confortablement » mais bien pour apprivoiser la route et donner tout son sens à une conduite dynamique. KTM a d’ailleurs volontairement oublié d’équiper de série cette Duke R de repose-pieds pour un éventuel passager (disponibles en option).

R comme résolument

La version R se différencie principalement de la version de base par le choix de ses suspensions et de ses freins. Le moteur bicylindre en ligne est issu de la précédente collection des 790 Duke dont la cylindrée et la puissance ont gagné quelques unités. La sonorité reste raisonnable, sans être trop discrète pour ce genre de moto.

La souplesse du moteur et la légèreté de la moto lui permettent de changer de trajectoire et d’éviter tout obstacle en un temps record. Les accélérations sont redoutables, le freinage à la hauteur des performances (brutal !) et l’agilité, sans égal. Sous les 160 km/h, le plaisir est intense. Au-dessus, ça va tirer un peu dans les bras tout en restant « utilisable », même à très (trop) haute vitesse. Avec seulement 14 litres d’essence, nous nous attendions à un ravitaillement tous les 200 km mais par bonheur il n’en sera rien. En conduite normale, 4 litres suffiront pour parcourir 100 kilomètres. Ajoutez un litre pour une conduite plus musclée.

Parfaite pour s’amuser

Dans la catégorie des naked-bike, nous votons pour cette 890 Duke R ! Cet essai répond exactement à ce pourquoi on aime la moto ! Ça roule bien, vite, et si l’on fait abstraction d’un chargement utopique, d’un carénage protecteur et de suspensions trop molles, voilà la moto parfaite pour s’amuser. Pas la peine de se voiler la face : cette KTM 890 Duke R va permettre au gouvernement d’engranger un maximum d’euros tant elle est difficile à maintenir en deçà des vitesses autorisées. En quelques kilomètres, nous avons rajeuni de plusieurs années et nous voilà disposés à « arsouiller » tout ce qui tentera de nous dépasser. En échange de 12.699 €, vous passerez de très bons moments !

Philippe Hunin

Ses bons côtés :

  • Sa facilité d’utilisation
  • Son tempérament et sa sportivité
  • Son agilité

KTM 890 Duke R

Moteur : bicylindre en ligne, 4T à refroidissement liquide, 8 soupapes, DACT

Cylindrée : 889 cc

Puissance max : 121 ch (89 kW) à 9.250 tr/min

Couple max : 99 Nm à 7.750 tr/min

Boîte de vitesse : à 6 rapports

Hauteur de selle : 834 mm

Poids : 166 kg (à vide)

Réservoir : 14 litres

Prix : à partir de 12.699 €

Mots-clés: Moto
Essai KTM 890 Duke R : Un tempérament de feu !
Articles à la une

Vidéo


Veuillez accepter les cookies marketing pour voir les vidéos

 Ouvrir les préférences

Inscription à la newsletter

N'oubliez pas de vous inscrire à la newsletter

Je m’inscris