Beau livre - L'histoire des Bianchi

il y a 1 mois | Ch. D.

La biographie officielle des pilotes Lucien, Mauro et Jules Bianchi.

Émigrée du nord de l’Italie début des années 1950, la famille Bianchi a connu une destinée hors du commun. Rapidement adoptés dans le microcosme du milieu automobile belge, Lucien et Mauro ont ensuite été reconnus par tout notre pays qui a su immédiatement distinguer leurs qualités humaines, leur gentillesse, leur générosité, leur vaillance et leur savoir-faire.

C’est vrai que côté mécanique, ils démontrèrent d’emblée leurs exceptionnelles compétences. Au point que cet immense savoir-faire, qu’il vienne de Roberto, le père, ou de Lucien et Mauro, les fils, fut vite mis en exergue par l’Équipe Nationale Belge. Du coup, les frérots vont se voir rapidement intégrés dans les plus prestigieuses équipes de l’époque. On pense plus spécialement ici à Citroën, Abarth, Alpine-Renault, Ford, Cooper ou encore Alfa Romeo. Mais aussi, au-delà, à des teams indépendants plus que réputés comme l’Écurie Francorchamps et ses redoutables Ferrari.

Paru en 2018, cet ouvrage se voit aujourd’hui complété par un nouveau chapitre de quelque 36 pages réservées à Jules Bianchi. Petit-fils de Mauro et petit-neveu de Lucien, décédé tragiquement au Grand Prix de F1 du Japon le 5 octobre 2014. Il avait à peine 25 ans.

Si chez les Bianchi les victoires furent nombreuses, elles ne peuvent toutefois masquer les souffrances et les drames vécus. Les tragiques accidents de Lucien, de Jules, et les blessures de Mauro ont scellé de façon plus que pénible, le destin des Bianchi.

À ne pas manquer dans ce fort ouvrage de 320 pages parfois flamboyantes, parfois aussi, et malheureusement bouleversantes, la préface que signe Mario Andretti. Un pilote de renom qui rend ici un vibrant hommage à Lucien Bianchi avec qui il a formé équipe. Un Lucien qui, en 1967, au ‘Phoenix 150’, l’une des deux courses USAC à laquelle il devait participer, n’a pas hésité à se sacrifier en offrant à Andretti, qui avait détruit sa voiture en qualifications, sa propre voiture. « Du jamais vu ! », dira Andretti.

‘L’histoire des Bianchi’, de Chris Van de Wiele aux Éditions Benoît Deliège (60,00 €)

 Charles Demoulin

Mots-clés: Livres & BD Sport
Beau livre - L'histoire des Bianchi
Articles à la une

Vidéo


Veuillez accepter les cookies marketing pour voir les vidéos

 Ouvrir les préférences

Inscription à la newsletter

N'oubliez pas de vous inscrire à la newsletter

Je m’inscris