BD – Les frères Michelin

il y a 1 mois | Ch. D.

Cette bédé est celle d’un Bibendum qui cache un véritable empire. Car des pneumatiques aux célèbres guides gastronomiques, l’histoire de l’entreprise Michelin se confond plus qu’intimement avec celle de la France.

Et pourtant, cet immense empire aurait pu ne jamais voir le jour sans la détermination des deux frères Michelin. Il y avait André, entrepreneur fantasque et doué d’un génie à nul autre pareil pour la communication. À ses côtés, Édouard, un artiste avide d’innovation. À eux deux, ce sont deux personnages dans la lignée des frères Lumière. Un savoir-faire qui va équiper la presque totalité de flotte automobile, prendre place dans le Tour de France, avant de survivre aux vagues décoiffantes de l’Histoire.

Cette bédé rafraîchissante débute en juin 1940. Une sale période pour l’Europe, et notamment pour la France. À Orcine, dans le cimetière de cette région du Puy-de-Dôme, Édouard se recueille sur la tombe d’André.

Le départ d’une longue série de flashbacks qui vont nous faire revivre les grands moments de cette belle histoire familiale jonchée d’innovations en tout genre. Au-delà de ce grand manufacturier - vélo-moto-auto-avion -, on pense aussi aux cartes routières, à l’implantation des premières bornes kilométriques en France, aux guides gastronomiques, au célèbre Bibendum, sans oublier la construction de centaines d’avions Breguet-Michelin durant la Première Guerre mondiale.

Aujourd’hui, et à travers le monde, Michelin c’est plus de 110.000 salariés, 60 usines dans 28 pays et une vente de pneumatiques dans plus de 187 pays au monde. Son siège mondial se trouve toujours à Clermont-Ferrand, là où l’entreprise a été créée. Au-delà d’un scénario savamment documenté, on appréciera le dessin de Nappey, joliment rehaussé par les coloris de Poupelin.

‘Les frères Michelin’, de Mayen-Nappey-Poupelin au Lombard (14,99 €)

Charles Demoulin (Ch.D.)

Mots-clés: Livres & BD
Articles à la une

Vidéo


Veuillez accepter les cookies marketing pour voir les vidéos

 Ouvrir les préférences

Inscription à la newsletter

N'oubliez pas de vous inscrire à la newsletter

Je m’inscris